PHIL-AVENIR

Bulletin de liaison de la section Philatélie de l'Avenir de Sarcelles

Paraissant depuis 1991, Phil-Avenir est le lien privilégié des adhérents de l'association. Il tient informé chacun des activités de la section, des nouveautés, des manifestations locales, offre un service de petites annonces gratuites et bien entendu, comme tout bon journal philatélique, offre sa tribune aux adhérents et aux collectionneurs pour faire découvrir leurs passions, leurs découvertes, ou pousser à l'occasion leur coup de gueule.

Lien privilégié donc pour les adhérents, qu'ils soient fidèles aux permanences ou correspondants dans l'impossibilité de se déplacer, Phil-Avenir est le moyen pour les collectionneurs locaux de ne pas perdre le contact avec les autres, de mieux se connaître, de s'aider et de participer à la vie de la section.

"Phil-Avenir" ne s'est d'abord pas appelé ainsi; en fait le journal de la section n'avait pas de nom à son origine. C'est pourquoi dès le numéro 0 un premier concours était lancé par notre rédacteur en chef, Antoine Gentile, afin de baptiser notre beau bébé. Divers noms furent proposés, "Le papier timbré", "Echo Phil", "Phil AS", "Sarcelles-Timbres", ... et ce fut "Phil-Avenir" qui fut choisi.

Les équipes rédactionnelles se sont succédées depuis 1991, apportant des points de vue et de modes de travail différents selon les époques, mais gardant toujours la vision d'une idée simple : communiquer aux philatélistes, débutants ou expérimentés, le plaisir de la collection, quelle soit de timbres, de plaques de muselets, de télécartes ou d'épinglettes.

Rendons donc un hommage appuyé à tous ceux qui depuis le numéro 0 se sont donnés pour tâche de remplir la page blanche de leurs connaissances, de leurs découvertes, de leurs ambitions et qui à l'occasion n'ont pas hésité à pousser leur coup de gueule. Remercions donc ces collaborateurs qui ont oeuvré pour la postérité, des plus illustres au plus humble (évidemment le signataire du présent édito qui n'a pas hésité à user souvent de pseudonymes pour parapher ses articles successifs). Remercions également par anticipation tous les futurs collaborateurs qui ne manqueront pas de succéder à ces grands anciens.

Signe des temps, nous offrons désormais la possibilité aux adhérents raccordés à l'Internet de recevoir en avant-première leur journal par le biais de leur messagerie électronique, pour cela il suffit juste de nous communiquer leur adresse d'e-mail.

Néanmoins la parution se fait surtout sur support papier (les internautes dans la section sont évidemment en nombre restreint) pour une périodicité d'une dizaine de numéros par an. Le prix du journal est (encore) gratuit pour les adhérents, seul est demandé la participation aux frais d'envoi (soit 7 euros par an, ou 10 enveloppes affranchies à 0,69 euro). Les envois étant affranchis philatéliquement avec, dans la mesure des possibilités du rédacteur, un maximum d'originalité dans ceux-ci (en fait la réception des courriers de l'Avenir est pour chacun un plaisir chaque fois recommencé et toujours très attendu !).

Parmi les sujets traités depuis la création du journal, un certain nombre étant purement d'actualité leur reproduction ici n'offre guère d'intérêt, d'autres encore qui furent des scoops en leur temps (le retour des timbres de Mayotte, la fermeture de l'Atpom, le passage des timbres à l'euro) et traités avant les grands médias nationaux peuvent être toujours relus avec amusement. D'autres sujets enfin sont intemporels en ce qu'ils nous font découvrir des récits de voyage, des histoires inattendues, quelques fictions et d'agréables compte-rendus d'expositions.

C'est en partant de la constatation que l'on fait toujours du neuf avec du vieux, que nous vous invitons après l'édito du mois à découvrir ou redécouvrir quelques articles qui ont illustré notre bulletin de liaison. Et si quelques uns vous paraîtront un peu dépassés, ils n'en seront que plus nostalgiques.

Depuis la rentrée de septembre 2004 Phil-Avenir a cessé de paraitre et est désormais remplacé par "Phil-Sarcelles" le bulletin de liaison du CPSE... (toutefois, à part le titre ... rien d'autre n'a été modifié : on ne change pas une formule qui fonctionne !)

Bonne lecture, amusez-vous bien, et si notre journal vous plaît, n'attendez pas pour nous retourner votre adhésion.

 

Editorial de Philavenir n°76 (janvier 2000)

Bonjour à tous,

Pour faire preuve d'originalité dans ce premier éditorial de l'année, je ne puis que commencer par vous souhaiter à tous une bonne et heureuse nouvelle année.

Que cette année soit celle de l'an deux mil (dernière du XX° siècle et du deuxième millénaire comme le veut la logique et le calendrier, ou première du XXI° siècle et du troisième millénaire comme le clament partout les médias et les marchands du temple) ne change en fait pas grand chose à l'événement qui se reproduit tous les ans depuis quelques milliards d'années sur cette bonne vieille planète.

En tout cas adieu à 1999 et bonjour 2000. Par ailleurs, bien qu'ayant un jour de plus (2000 est bissextile parce que divisible par 400 alors que 1800, 1900, 2100... ne le sont pas), cette année sera toujours plus courte que la précédente (2 syllabes au lieu de 8), et sans doute sera-t-elle aussi pour nous tous l'occasion de prendre un nouveau départ, de " remettre les compteurs à zéro ".

A l'époque des bilans de l'année écoulée, nous ne pouvons que mettre en avant nos réussites et nos déconvenues au sein du club : d'un côté la renommée grandissante de notre section au travers de ses actions et de sa présence lors des expositions, des bourses, dans la presse, sur l'Internet, et bien évidemment dans le coeur des adhérents; mais de l'autre aussi les difficultés croissantes à recruter de nouveaux membres, et à conserver les anciens, suite à une année où le feuilleton des différentes gabegies de quelques services municipaux n'ont pas cessé d'entraver le bon déroulement de nos activités et où ce qui devrait être un partenariat équilibré s'est souvent transformé en parcours du combattant.

Mais bon, l'année 2000 est là et il nous faut évoquer le futur et oublier les mauvais souvenirs pour ne conserver à l'esprit que nos prochains objectifs.

Ceux-ci restent les mêmes que les années écoulées : faire que par le développement des activités culturelles et sportives au sein de l'association nous puissions contribuer au développement et à l'épanouissement de nos membres, et continuer à accroître la renommée du club, et de sa ville.

Philatéliquement, notre prochain objectif reste évidemment l'exposition de la fin janvier. Un seul mot d'ordre pour tous les adhérents : participons tous à sa réussite en nous mobilisant sans retard. Une réunion de concertation primordiale se déroulera ce samedi 8 janvier Salle Malraux, soyez donc tous là !

A bientôt.

Orderic Feuville

 

 

  ACCUEIL - CPSE - ACTUALITE REGIONALE - ADHESION - AGENDA - BEPPA - BOURSES - CARTOPHILIE - COLLECTIONS - HALL D'HONNEUR - HISTORIQUE - LIENS - MARCOPHILIE - PHILAVENIR - SERVICES - SOUVENIRS - VAL D'OISE